Rolemaster

, par MiKaël Navarro

Rolemaster est un jeu de rôle médiéval-fantastique, publié par ICE en 1981.
C’est un système de règles simulationniste avec un très haut niveau de précision et sans univers de jeu (on notera quand même une adaptation simplifiée, JRTM, dans l’univers de la Terre du Milieu de Tolkien, ainsi que le décors de campagne Shadow World).

L’édition de 1995 fût une remise à neuf du système, et c’est cette version 2 (la seule traduite en français) que je présenterai ici :

L’ensemble est assez volumineux (400 pages) et se décline en 3 manuels (en version française) :

  • Manuel des Personnages & des Campagnes
  • Manuel des Sorts
  • Manuel des Combats

Manuel des Personnages & des Campagnes

Ce premier manuel se divise en 3 parties :

  • Une Introduction au jeu de rôle, avec une présentation des différents manuels, et autres informations (étrangement on retrouve ici ce qui concerne les soins, les blessures et la mort, le mouvement, l’encombrement et la fatigue, et l’équipement et le commerce).
  • Le Manuel des Personnages : présentation et création du personnage, résolution des actions.
  • Le Manuel des Campagnes : mise en place (construction du monde) et direction d’une campagne (aides au MJ).

Le personnage est défini par sa race / culture (parmi 11 exemples), sa profession (parmi 19 propositions), 10 caractéristiques (4 physiques, 4 mentales et 2 mixtes), des compétences et divers facteurs (points de coup, de pouvoir, de fatigue, déplacement).

Dans Rolemaster, les jets de d100 sont dit sans limites, car ils peuvent être supérieur à 100 ou inférieur à 0 !
Si le résultat d’un jet est compris entre 96 et 100, on relance et on ajoute, inversement si c’est entre 1 et 5, on relance et on soustrait.

Le principe de résolution est le même que ce soit pour les actions, le combat ou le lancement de sorts :
le joueur lant 1d100 sans limites, ajoute son bonus de compétence et d’éventuels bonus/malus indiqués par le MJ.
Les résultats sont lus sur des tables spécifiques (fonction des actions, armes, sorts) permettant de qualifier / quantifier ces résultats.
Simple non ?

Manuel des Combats

Ce manuel est assez simple et linéaire, après une présentation des règles de combat et manœuvres, les pages de tableaux se succèdent.
Il s’agit seulement des nombreuses tables d’attaques (armes (30), mains nues, (arts martiaux), animaux, …), de maladresses et de coups critiques.

Le combat s’articule sur des Rounds de bataille de 10 secondes (regroupés en Tours de 1 minute).
Chaque Round est séquencé en phases, appelé Séquence Tactique de Combat :

  1. Phase de Déclaration de Sorts
  2. Phase de Résolution des Sorts
  3. Phase d’Orientation (Sorts)
  4. Phase de Déclaration de Tir A
  5. Phase de Résolution des Tirs A
  6. Phase de Mouvement et Manœuvres
  7. Phase de Déclaration de Tir B
  8. Phase de Résolution des Tirs B
  9. Phase de Mélée
  10. Phase de Résolution de Mélée
  11. Phase d’Orientation Finale

Le principe de base est est que chaque action prend un certain pourcentage du Round pour être accomplie (50% pour une attaque physique, 75% pour lancer un sort, 90% pour préparer un sort).

Manuel des Sorts

Ce manuel regroupe tout ce qui concerne l’utilisation de la magie (avec notamment 15 professions et plus de 2 000 sorts !).
La magie y est répartie selon 3 royaumes distincts, l’Essence, la Théurgie, le Mentalisme, chacun concernant une source différente de pouvoir.

Les sorts sont classés en listes, rangées par niveau de 1 à 50.

Les personnages « achètent » les sorts un par un, dans leur listes autorisées.
Pour utiliser un de ces sorts, le PJ doit avoir un niveau supériur ou égal à celui du sort, payer les points de pouvoir nécessaires et faire un jet de 1d100 sur la table adéquate.

Après ces listes, on retrouve les tables de résolutions et de coups critiques des sorts.

P.-S.

En 2020, Open Ended Game publie un rétroclone de Rolemaster sous licence libre Open00 : Against the Darkmaster.

Les Éditions du Troisième Œil (LETO) ont traduit ce jeu en français en 2021/2022.

Pavé de 2,5 kg (556 pages), Against the Darkmaster propose un jeu de rôle fantasy épique (dans l’esprit du Seigneur des Anneaux), une version remis au goût du jour et simplifiée de Rolemaster avec moins de tables, moins d’options, mais toujours sur le même principe du Open D100.